Introduction

On appelle matsuri (祭り) les différents festivals et fêtes populaires traditionnels au Japon. C’est un des pays au monde disposant du plus grand nombre de fêtes et de jours fériés (15 jours). Dans le cas où le jour férié est un Dimanche, le jour ouvré suivant est également chômé. Ils sont l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis pour boire et déguster des spécialités locales à des yatai (stands), assister à un hanabi (feux d’artifice), ou encore jouer à des jeux, et contribuent à perpétuer le folklore local.

L’origine de ces festivités est généralement liée aux rites des 2 grands courants de croyance du Japon, le bouddhisme et le shintoïsme. La plupart des localités, qu’il s’agisse d’un village, d’une ville ou d’un quartier, disposent de leur matsuri local ou national, souvent en l’honneur d’une divinité protectrice. La célébration d’une saison ou d’un évènement historique peut néanmoins également être l’occasion d’un matsuri.

Concept & Saisons

Pour mieux saisir l’essence même du matsuri japonais, il est essentiel de comprendre le principe shintoïste de hare et ke. En effet, hare désigne les moments spéciaux de la vie, alors que ke représente le quotidien. Le matsuri étant considéré comme hare, il offre donc l’occasion de renouveler l’énergie vitale nécessaire au ke, soit la vie quotidienne. Pour cette raison, les japonais apprécient tout particulièrement ces festivités qui leur permettent de se réunir et de transcender le quotidien pour collectivement célébrer la vie et leurs divinités.

La plupart des temples et sanctuaires utilisent encore le calendrier lunaire pour déterminer les dates des festivals et évènements. Ainsi, le 1er du mois (nouvelle lune), le 7 ou 8 (demi lune du 1er quart), le 15 (pleine lune), et le 22 ou 23 (demi lune du dernier quart) sont des jours consacrés appelés Hare-no-hi  (晴れの日), le reste des jours du mois étant appelés Ke-no-hi (褻の日). Dans le passé, les festivals débutaient habituellement la veille du hare-no-hi au couché du soleil (yoi matsuri, 宵祭り), et se poursuivaient le jour suivant (hon matsuri, 本祭り) jusqu’au coucher du soleil.

Les matsuri  rythment les saisons du calendrier japonais. Au printemps, le renouveau de la nature et de la vie, la floraison (hanami), la plantation du riz, et la protection contre les épidémies. En été, la protection contre les ravages des insectes, les typhons et autres catastrophes naturelles. C’est aussi la période du O-bon (お盆), fête bouddhiste durant lequel les japonais retournent dans leur famille et région d’origine afin d’honorer leurs ancêtres et visiter leurs tombes. En automne, on  célèbre la moisson et le changement de couleur des feuillages appelé kōyō (紅葉) lors du momijigari (紅葉狩り), la chasse aux feuilles rouges. L’hiver est consacré à la santé, les bénédictions et à l’Empereur du Japon. C’est le moment des hadaka matsuri (裸祭) où les participants ne sont vêtus que d’un fundoshi (褌). Lors du Ōmisoka (大晦日) le 31 Décembre, on nettoie sa maison afin de la la purifier et d’accueillir la nouvelle année. A minuit, on se rend pour O-Shōgatsu (お正月) – nouvel an – au temple ou sanctuaire pour la 1ère visite de l’année – Hatsumode (初詣) – afin de remercier le kami () – divinité – de sa protection l’année passée et obtenir sa bénédiction pour celle à venir. La cloche sonne 108 fois, marquant le passage dans la nouvelle année.

Matsuri & Religion

Lors d’un matsuri dédié à une divinité, une procession religieuse à généralement lieu, assez semblable à celles que l’on retrouve dans les pays latins de confession catholique sous certains aspects. En effet, lors de ces processions, on transporte généralement une relique religieuse (Sainte Vierge, statue…), ce qui est très semblable au transport du mikoshi (神輿), une sorte d’autel portatif représentant le kami auquel le matsuri est dédié. C’est généralement le seul moment de l’année où la divinité quitte son sanctuaire pour une procession.

Les processions peuvent consister en une parade à travers les rues d’un quartier ou d’un village sur un air de matsuri-bayashi, accompagnée de danses collectives et de chars décorés appelés dashi (山車) ou taikodai (太鼓台) lorsqu’ils supportent un taiko (太鼓), sorte de gros tambour utilisé lors de ce type d’évènements. L’itinéraire est variable, et peut prendre la direction du sommet d’une montagne afin d’atteindre un temple ou un sanctuaire.

Le costume des participants d’un matsuri portant le mikoshi ou s’occupant des chars est appelé happi (法被), et porte généralement le mon (紋) – blason – du clan, de l’association, ou même d’un magasin.

En japonais, le verbe matsuru signifie “honorer” ou “célébrer les dieux”. Dans le Japon contemporain, matsuri signifie à la fois «fête» et «fête» au sens religieux.

Le mikoshi, véritable temple miniature est supposé absorber les désastres potentiels et les blessures, purifier les environs, et entendre les prières des fidèles. Malgré son poids imposant (plusieurs centaines de kilos), il est porté sur les épaules des participants à travers les rues avec entrain, accompagné de lourds chars richement décorés, tirés et poussés à la force des bras.

A l’origine, les japonais pensaient que les divinités descendaient sur terre lors des matsuri, et afin de leur plaire, ils créaient de petits monticules ou collines à leur attention. Au fil du temps, ces monts artificiels devinrent des véhicules mobiles, les dashi actuels dont le nom signifie montagne (山) et roue (車).

En règle générale, les dashi ou yatai (屋台), dont le nom diffère selon la région et le festival (danjiri, yamahoko, yamakasa, hikiyama, etc) sont habituellement conçus pour être assez haut, allant parfois jusqu’à une dizaine de mètres de hauteur, et leur apparence est variable.  Des musiciens assis y jouent de la musique traditionnelle, parfois accompagnés de danseurs et danseuses, ou d’acteurs jouant une pièce de yatai kabuki (歌舞伎).

Un matsuri se divise généralement en 3 phases :

  1. Kami Mukae (神迎え) ou Kami Mukae-sai (神迎祭), la cérémonie d’accueil du kami.
  2. Shinkō (神幸), Shinkō-sai (神幸祭) ou Shinkō-shiki (神幸式), la procession sacrée du kami dans son mikoshi.
  3. Kami Okuri (神送り), la cérémonie d’adieu au kami, qui retourne dans sa demeure spirituelle.
Liste de matsuri, festivals et fêtes

Vous trouverez ci-dessous un tableau organisé par mois des différents festivals, fêtes, jours fériés ou évènements au Japon. Cliquez pour déployer, puis sélectionnez l’onglet du mois correspondant.

Liste par mois

1er : O-shōgatsu(お正月) ou Ganjitsu (元日), Jour de l’An
6 : Dezomeshiki (出初式), Parade du Nouvel An (Tōkyō)
7 : Usokae (鷽替え), Echange de Bouvreuils (Dazaifu)
7 : Nanakusa no sekku (七草の節句), Fête des 7 herbes
9 ~ 11 : Toka Ebisu Taisai (十日恵比寿大祭),  Festival Toka Ebisu (Ōsaka)
11 : Kagami biraki (鏡開き), Ouvrir le miroir
2e lundi de janvier : Seijin no hi (成人の日), jour de l’accès à la majorité
15 : Koshōgatsu (小正月), Festival du petit Nouvel An
15 : Sagichō (左義長), Festival du feu ou de la 1ère pleine lune de l’an
15 : Wakakusa no yamayaki (若草山の山焼き), Fête du feu de l’herbe (Nara)

Début février : Sapporo yuki matsuri (札幌雪まつり), Festival de la neige à Sapporo.
3 ou 4 : Setsubun (節分会), Fête du changement de saison
11 : Kenkoku kinen no hi (建国記念の日), Jour de la fondation de l’État
14 février : Valentine Day (バレンタインデー), Saint Valentin.
3e samedi : Hadaka matsuri (裸祭り), Fête de l’homme nu.

1er ~ 14 : Shuni-e (修二会), Cérémonie du 2ème mois, aussi nommée Omizu-tori (お水取り) ‘rituel du puisage de l’eau‘ (Tōdai-ji, Nara)
3 : Hina matsuri (雛祭り), Fête des poupées
13 : Kasuga Taisha matsuri (春日大社祭り), Festival du singe (Nara)
14 mars : White Day (ホワイトデー) les garçons offrent un cadeau aux filles en réponse à la Saint-Valentin
19, 20 ou 21 : Shunbun no hi (春分の日), Jour de l’équinoxe de printemps

1er Dimanche : Kanamara matsuri (かなまら祭り), Festival du pénis de fer (Kawasaki)
Début Avril tous les 6 ans : Onbashira matsuri (御柱祭り) ou Onbashira-sai, Festival des piliers célestes (Suwa)
8 : Hana matsuri (花祭り), Fête des fleurs
14 et 15 : Sannō matsuri (山王祭り), Festival de Sannō (Takayama)
13 au 17 : Yayoi matsuri (弥生祭り), Festival Yayoi (Nikkō)
29 : Shōwa no hi (昭和の日), Anniversaire de l’Empereur Shōwa

3 : Kempō Kinenbi (憲法記念日), Commémoration de la constitution
3 et 4 : Hakata Dontaku matsuri (博多どんたく祭り), Festival Hakata Dontaku (Fukuoka)
3 et 4 : Kaikyo matsuri Senteisai (海峡祭り先帝祭), Festival Kaikyo Senteisai Shimonoseki
3 ~ 5 : Hamamatsu matsuri (浜松祭り), Festival de Hamamatsu (Hamamatsu)
4 : Midori no Hi (みどりの日), Fête de la nature
5 : Kodomo no Hi (子供の日), Jour des enfants
11 au 15 : Nagaragawa no ukai (長良川の鵜飼) Pêche au cormoran (Gifu)
Samedi et dimanche précédant le 15, années impaires : Kanda matsuri (神田祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Fukagawa Matsuri et le Sannō Matsuri.
15 : Aoi matsuri (葵祭り), Festival de la rose trémière (Kyōto)
17 et 18 : Tōshōgū Shunki Reitaisai (東照宮春季例大祭), Grand Festival du Printemps du Tōshōgū (Nikkō)
3e week-end de mai : Sanja matsuri (三社祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Kanda Matsuri et le Sannō Matsuri. (Tōkyō)
3e dimanche de mai : Mifune matsuri (三船祭り), Festival de Mifune (Kyōto)

1er : Koromogae (衣替え), changement d’uniforme au Japon.
10 et 16, 1 année sur 2 : Sannō matsuri (山王祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Fukagawa matsuri et le Kanda matsuri (Tōkyō)
14 : Otaue Shinji (御田植神事) ou Otaue matsuri (御田植祭り), Fête de la plantation du riz (Ōsaka)
15 : Chagu-chagu Umakko (チャグチャグ馬コ), Fête du cheval (Morioka)

1er au 15 : Hakata Gion Yamakasa (博多祇園山笠), Festival de Hakata gion Yamakasa (Fukuoka)
7 : Tanabata matsuri (七夕節), Fête des étoiles
13 ~ 16 : O-Bon (お盆), La fête des morts (dans certaines préfectures comme Tokyo)
14 : Nachi no hi matsuri (那智の火祭), Fête du feu de Nachi (Nachi-Katsura)
Mi-juillet : Kangensai (管絃祭), Festival de la musique (Miyajima)
14 ~ 17 : Gion matsuri (祇園祭) à Kyoto dans le quartier de Gion. Il est l’un des 3 grands festivals du Japon avec Kanda matsuri et Tenjin matsuri
3e lundi de juillet : Umi no Hi  (海の日), Le jour de la mer
24 et 25 : Tenjin matsuri  (天神祭), un des 3 grands festivals du Japon avec le Gion matsuri et le Kanda matsuri (Ōsaka)
Dernier samedi de juillet : Sumida hanabi Taikai (隅田川花火大会), Grand Festival de feux d’artifice (Tokyo)

2 au 7 : Aomori Nebuta matsuri  (青森ねぶた祭り), Festival Aomori Nebuta, défilé de chars décorés (Aomori)
3 au 6 : Akita Kanto matsuri (秋田竿燈祭り) Festival Akita Kanto, une des 3 fêtes majeures de la région de Tōhoku (Akita)
6 au 8 : Sendai Tanabata Matsuri (仙台七夕祭り), Festival de Sendai Tanabata (Sendai)
11 : Yama no hi (山の日), le jour de la montagne
12 au 15 : Awa-Odori (阿波踊り), Danse d’Awa (Tokushima)
13 au 16 : O-Bon (お盆), Fête des morts (dans la plupart des préfectures)
16 : Daimonji Gozan Okuribi (京都五山送り火), Festival des feux de Daimonji (Kyōto)
9 au 12 : Yosakoi matsuri (よさこい祭り), Festival de danse Yosakoi (Kōchi)

1er au 3 : Etchū owara kaze no bon (越中おわら風の盆), (Toyama)
14 au 16 : Tsuruoka Hachimangū Reitaisai (鶴岡八幡宮例大祭), Grand Festival du sanctuaire Tsuruoka Hachimangu (Kamakura)
2ème week-end : Kishiwada Danjiri matsuri (岸和田だんじり祭), Festival de Kishiwada Danjiri, défilé de chars décorés (Kishiwada)
3e lundi : Keirō no hi (敬老の日), Jour des personnes âgées
22 ou 23 : Shūbun no hi (秋分の日), Jour de l’équinoxe d’automne

1er : Koromogae, changement de garde-robe.
7 au 9 : Nagasaki Kunchi (長崎くんち),  Fête de la moisson (Nagasaki)
2e lundi d’octobre : Taiiku no Hi (体育の日), Jour de l’éducation physique
9 et 10 : Yahata matsuri (八幡祭り), Festival de Hachiman (Takayama)
14 et 15 : Nada Kenka matsuri (灘のけんか祭り), Festival de combat de Nada (Himeji)
14 au 19 : Doburoku matsuri (どぶろく祭り), Festival Doburuku (Shirakawa-go)
2ème Samedi au 2ème Lundi : Naha ōtsunahiki (那覇大綱挽), aussi appelé Naha matsuri (Naha)
Week-end de mi-octobre : Nagoya matsuri (名古屋祭り), Festival de Nagoya (Nagoya)
15 au 25 oct. et du 23 au 29 nov. : Ise-jingū Kannamesai (伊勢神宮神嘗祭) et nīnamesai (新嘗祭) (Ise)
17 : Nikkō Tōshōgū Shūki Taisai (日光東照宮秋季大祭), (Nikkō)
22 : Jidai matsuri (時代祭り), Fête des âges, défilé de milliers de personnes en costume d’époque (Kyōto)
22 : Kurama matsuri (鞍馬の火祭), Festival du feu de Kurama (Kyōto)

2 au 4 : Karatsu Kunchi (唐津くんち), Festival de Karatsu (Karatsu)
3 : Bunka no Hi (文化の日), Jour de la culture
3 : Hakone Daimyō Gyōretsu (箱根大名行列), Fête du seigneur féodal (Hakone)
15 : Shichi-go-san (七五三), Fête des enfants de 7, 5 et 3 ans
Mi-novembre : Asakusa Tori-no-ichi (浅草酉の市), Foire du coq (Tokyo)
23 : Kinrō Kansha no Hi (勤労感謝の日), Fête du travail au Japon

3 : Chichibu Yomatsuri (秩父夜祭), Festival nocturne de Chichibu (Chichibu)
15 au 18 : Kasuga Wakamiya On matsuri (春日若宮おん祭), Festival de Kasuga Wakamiya Onmatsuri (Nara)
17 au 19 : Hagoita-Ichi (羽子板市), Fête des raquettes (Tōkyō)
23 : Tennō Tanjōbi (天皇誕生日), Anniversaire de l’empereur, Fête nationale du Japon
25 : Kurisumasu (クリスマス), Noël au Japon
31 : Okera Mairi Ceremony (おけら参り), Fire ritual (Kyōto)
31 : Namahage (生剥), Rituel traditionnel semblable à celui du Père Fouettard (Oga)

Jan.

1er : O-shōgatsu(お正月) ou Ganjitsu (元日), Jour de l’An
6 : Dezomeshiki (出初式), Parade du Nouvel An (Tōkyō)
7 : Usokae (鷽替え), Echange de Bouvreuils (Dazaifu)
7 : Nanakusa no sekku (七草の節句), Fête des 7 herbes
9 ~ 11 : Toka Ebisu Taisai (十日恵比寿大祭),  Festival Toka Ebisu (Ōsaka)
11 : Kagami biraki (鏡開き), Ouvrir le miroir
2e lundi de janvier : Seijin no hi (成人の日), jour de l’accès à la majorité
15 : Koshōgatsu (小正月), Festival du petit Nouvel An
15 : Sagichō (左義長), Festival du feu ou de la 1ère pleine lune de l’an
15 : Wakakusa no yamayaki (若草山の山焼き), Fête du feu de l’herbe (Nara)

Fév.

Début février : Sapporo yuki matsuri (札幌雪まつり), Festival de la neige à Sapporo.
3 ou 4 : Setsubun (節分会), Fête du changement de saison
11 : Kenkoku kinen no hi (建国記念の日), Jour de la fondation de l’État
14 février : Valentine Day (バレンタインデー), Saint Valentin.
3e samedi : Hadaka matsuri (裸祭り), Fête de l’homme nu.

Mars

1er ~ 14 : Shuni-e (修二会), Cérémonie du 2ème mois, aussi nommée Omizu-tori (お水取り) ‘rituel du puisage de l’eau‘ (Tōdai-ji, Nara)
3 : Hina matsuri (雛祭り), Fête des poupées
13 : Kasuga Taisha matsuri (春日大社祭り), Festival du singe (Nara)
14 mars : White Day (ホワイトデー) les garçons offrent un cadeau aux filles en réponse à la Saint-Valentin
19, 20 ou 21 : Shunbun no hi (春分の日), Jour de l’équinoxe de printemps

Avr.

1er Dimanche : Kanamara matsuri (かなまら祭り), Festival du pénis de fer (Kawasaki)
Début Avril tous les 6 ans : Onbashira matsuri (御柱祭り) ou Onbashira-sai, Festival des piliers célestes (Suwa)
8 : Hana matsuri (花祭り), Fête des fleurs
14 et 15 : Sannō matsuri (山王祭り), Festival de Sannō (Takayama)
13 au 17 : Yayoi matsuri (弥生祭り), Festival Yayoi (Nikkō)
29 : Shōwa no hi (昭和の日), Anniversaire de l’Empereur Shōwa

Mai

3 : Kempō Kinenbi (憲法記念日), Commémoration de la constitution
3 et 4 : Hakata Dontaku matsuri (博多どんたく祭り), Festival Hakata Dontaku (Fukuoka)
3 et 4 : Kaikyo matsuri Senteisai (海峡祭り先帝祭), Festival Kaikyo Senteisai Shimonoseki
3 ~ 5 : Hamamatsu matsuri (浜松祭り), Festival de Hamamatsu (Hamamatsu)
4 : Midori no Hi (みどりの日), Fête de la nature
5 : Kodomo no Hi (子供の日), Jour des enfants
11 au 15 : Nagaragawa no ukai (長良川の鵜飼) Pêche au cormoran (Gifu)
Samedi et dimanche précédant le 15, années impaires : Kanda matsuri (神田祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Fukagawa Matsuri et le Sannō Matsuri.
15 : Aoi matsuri (葵祭り), Festival de la rose trémière (Kyōto)
17 et 18 : Tōshōgū Shunki Reitaisai (東照宮春季例大祭), Grand Festival du Printemps du Tōshōgū (Nikkō)
3e week-end de mai : Sanja matsuri (三社祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Kanda Matsuri et le Sannō Matsuri. (Tōkyō)
3e dimanche de mai : Mifune matsuri (三船祭り), Festival de Mifune (Kyōto)

Juin

1er : Koromogae (衣替え), changement d’uniforme au Japon.
10 et 16, 1 année sur 2 : Sannō matsuri (山王祭り), un des 3 grands festivals de Tokyo avec le Fukagawa matsuri et le Kanda matsuri (Tōkyō)
14 : Otaue Shinji (御田植神事) ou Otaue matsuri (御田植祭り), Fête de la plantation du riz (Ōsaka)
15 : Chagu-chagu Umakko (チャグチャグ馬コ), Fête du cheval (Morioka)

Juil.

1er au 15 : Hakata Gion Yamakasa (博多祇園山笠), Festival de Hakata gion Yamakasa (Fukuoka)
7 : Tanabata matsuri (七夕節), Fête des étoiles
13 ~ 16 : O-Bon (お盆), La fête des morts (dans certaines préfectures comme Tokyo)
14 : Nachi no hi matsuri (那智の火祭), Fête du feu de Nachi (Nachi-Katsura)
Mi-juillet : Kangensai (管絃祭), Festival de la musique (Miyajima)
14 ~ 17 : Gion matsuri (祇園祭) à Kyoto dans le quartier de Gion. Il est l’un des 3 grands festivals du Japon avec Kanda matsuri et Tenjin matsuri
3e lundi de juillet : Umi no Hi  (海の日), Le jour de la mer
24 et 25 : Tenjin matsuri  (天神祭), un des 3 grands festivals du Japon avec le Gion matsuri et le Kanda matsuri (Ōsaka)
Dernier samedi de juillet : Sumida hanabi Taikai (隅田川花火大会), Grand Festival de feux d’artifice (Tokyo)

Août

2 au 7 : Aomori Nebuta matsuri  (青森ねぶた祭り), Festival Aomori Nebuta, défilé de chars décorés (Aomori)
3 au 6 : Akita Kanto matsuri (秋田竿燈祭り) Festival Akita Kanto, une des 3 fêtes majeures de la région de Tōhoku (Akita)
6 au 8 : Sendai Tanabata Matsuri (仙台七夕祭り), Festival de Sendai Tanabata (Sendai)
11 : Yama no hi (山の日), le jour de la montagne
12 au 15 : Awa-Odori (阿波踊り), Danse d’Awa (Tokushima)
13 au 16 : O-Bon (お盆), Fête des morts (dans la plupart des préfectures)
16 : Daimonji Gozan Okuribi (京都五山送り火), Festival des feux de Daimonji (Kyōto)
9 au 12 : Yosakoi matsuri (よさこい祭り), Festival de danse Yosakoi (Kōchi)

Sept.

1er au 3 : Etchū owara kaze no bon (越中おわら風の盆), (Toyama)
14 au 16 : Tsuruoka Hachimangū Reitaisai (鶴岡八幡宮例大祭), Grand Festival du sanctuaire Tsuruoka Hachimangu (Kamakura)
2ème week-end : Kishiwada Danjiri matsuri (岸和田だんじり祭), Festival de Kishiwada Danjiri, défilé de chars décorés (Kishiwada)
3e lundi : Keirō no hi (敬老の日), Jour des personnes âgées
22 ou 23 : Shūbun no hi (秋分の日), Jour de l’équinoxe d’automne

Oct.

1er : Koromogae, changement de garde-robe.
7 au 9 : Nagasaki Kunchi (長崎くんち),  Fête de la moisson (Nagasaki)
2e lundi d’octobre : Taiiku no Hi (体育の日), Jour de l’éducation physique
9 et 10 : Yahata matsuri (八幡祭り), Festival de Hachiman (Takayama)
14 et 15 : Nada Kenka matsuri (灘のけんか祭り), Festival de combat de Nada (Himeji)
14 au 19 : Doburoku matsuri (どぶろく祭り), Festival Doburuku (Shirakawa-go)
2ème Samedi au 2ème Lundi : Naha ōtsunahiki (那覇大綱挽), aussi appelé Naha matsuri (Naha)
Week-end de mi-octobre : Nagoya matsuri (名古屋祭り), Festival de Nagoya (Nagoya)
15 au 25 oct. et du 23 au 29 nov. : Ise-jingū Kannamesai (伊勢神宮神嘗祭) et nīnamesai (新嘗祭) (Ise)
17 : Nikkō Tōshōgū Shūki Taisai (日光東照宮秋季大祭), (Nikkō)
22 : Jidai matsuri (時代祭り), Fête des âges, défilé de milliers de personnes en costume d’époque (Kyōto)
22 : Kurama matsuri (鞍馬の火祭), Festival du feu de Kurama (Kyōto)

Nov.

2 au 4 : Karatsu Kunchi (唐津くんち), Festival de Karatsu (Karatsu)
3 : Bunka no Hi (文化の日), Jour de la culture
3 : Hakone Daimyō Gyōretsu (箱根大名行列), Fête du seigneur féodal (Hakone)
15 : Shichi-go-san (七五三), Fête des enfants de 7, 5 et 3 ans
Mi-novembre : Asakusa Tori-no-ichi (浅草酉の市), Foire du coq (Tokyo)
23 : Kinrō Kansha no Hi (勤労感謝の日), Fête du travail au Japon

Déc.

3 : Chichibu Yomatsuri (秩父夜祭), Festival nocturne de Chichibu (Chichibu)
15 au 18 : Kasuga Wakamiya On matsuri (春日若宮おん祭), Festival de Kasuga Wakamiya Onmatsuri (Nara)
17 au 19 : Hagoita-Ichi (羽子板市), Fête des raquettes (Tōkyō)
23 : Tennō Tanjōbi (天皇誕生日), Anniversaire de l’empereur, Fête nationale du Japon
25 : Kurisumasu (クリスマス), Noël au Japon
31 : Okera Mairi Ceremony (おけら参り), Fire ritual (Kyōto)
31 : Namahage (生剥), Rituel traditionnel semblable à celui du Père Fouettard (Oga)

Article précédent
Dorama
Article suivant
Chanoyu

Related Posts

Aucun résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
You need to agree with the terms to proceed

Menu