Omiya Bonsai Village

Introduction

Ōmiya Bonsai Village (大宮盆栽村 Ōmiya Bonsai-mura) est un ensemble de pépinières de bonsai situé au cœur de Bonsai-chō (盆栽町) dans la ville d’Ōmiya, préfecture de Saitama (埼玉) au nord de Tōkyō (東京). Reconnu internationalement comme un des hauts lieux de la culture du bonsai, l’endroit est très prisé des amateurs de bonsai, et fréquemment visité par des voyageurs du monde entier venus admirer les œuvres qui s’y trouvent, en particulier lors du festival du bonsai qui s’y tient chaque année, le 3, 4 et 5 Mai.

Le village comprend une douzaine de pépinières et le Musée d’Art du Bonsai d’Ōmiya. A noter que le village est fermé tous les jeudis à l’exception de ceux fériés. Une journée suffit pour visiter le village si l’on arrive suffisamment tôt. La gare la plus proche est celle d’Ōmiya-kōen (大宮公園) sur la ligne Tōbu Noda (東武野田線).

Le Bonsaï Restaurant Omiya, situé en face du Musée d’Art du Bonsaï d’Omiya,  propose diverses spécialités culinaires japonaises, mais aussi divers ustensiles et outils pour la culture du bonsaï. Son propriétaire, M. Nakamizu Yoshihiro (中水義弘) propose également des visites guidées du village bonsaï d’Omiya, ainsi que diverses activités et services relatifs au bonsaï.

Atelier de Bonsai le 3ème dimanche du mois, de 13:30 à 15:00 au Musée d’Art du Bonsaï (¥2500).

Histoire du village bonsai d’Omiya

Suite au Grand Tremblement de Terre du Kantō (関東大震災) en 1923, un groupe de jardiniers spécialisés dans la culture du bonsaï recherchant de l’espace, de l’air frais et un endroit propice à sa culture, décidèrent de s’établir à Omiya en 1925, fondant l’Omiya Bonsai Village, les résidents devant respecter 4 règles essentielles pour s’y installer:

  1. Posséder 10 bonsaï ou davantage.
  2. Accepter d’ouvrir leurs jardins au public.
  3. Pas de maison à deux étages.
  4. Utiliser des haies comme clôtures vivantes.

Le paysage et l’atmosphère paisible d’Omiya Bonsaï Village ont été préservés depuis sa fondation.

Shimizu Ritaro (清水利太)/Seian (瀞庵), en l’honneur de qui fut élevé un monument en 1935, contribua fortement à l’établissement du village. Katō Saburō (加藤三郎) [1915-2008], propriétaire du jardin Mansei-en (蔓青園), très actif dans ses rôles de président du World Bonsaï Friendship et du World Bonsaï Convention, créa plusieurs chefs d’œuvre de type Yezo-Matsu (蝦夷松) et assura la promotion de la culture du bonsaï à l’international.

Lieux d’intérêt à visiter à Omiya

Parmi les différents lieux intéressants à visiter à Omiya Bonsai Village, figurent les 6 principales pépinières de bonsai, le Bonsai Art Museum ainsi que le restaurant Omiya Bonsai Restaurant. Vous trouverez ci-dessous plus de détails concernant ces endroits, ainsi qu’une carte sur la gauche. Prévoyez une bonne demi-journée pour une visite rapide, et une journée pour une visite complète.

Il n’est pas nécessaire de louer une voiture ou de prendre les transports en commun pour faire le tour des différentes pépinières, puisque l’on peut aisément toutes les visiter à pied. L’atmosphère paisible du quartier ainsi que le peu de circulation rend la marche dans les rues agréable, et une visite à la maison des 4 saisons vous permettra de vous reposer un instant dans ce lieu traditionnel ouvert au public, si le besoin s’en faisait sentir.

A noter également que les photographies sont interdites dans la plupart des lieux à visiter, mais cette règle n’est pas forcément stricte si l’on demande l’autorisation. C’est hélas un phénomène récurrent au Japon comme j’ai pu le constater au fil du temps dans mes différents voyages. On peut toutefois obtenir l’autorisation de faire une photographie d’ensemble si l’on demande poliment.

Omiya Bonsaï Bijutsukan (大宮盆栽美術館)

Le Musée d’Art du Bonsaï d’Omiya, ouvert en 2010, est une attraction relativement récente du village et abrite une belle collection de spécimens de bonsaï (120 environ, dont une soixantaine exposés) ainsi que divers objets relatifs à la culture et l’histoire du bonsaï, et propose régulièrement diverses expositions sur le bonsaï.

La partie intérieure est composée d’une galerie d’exposition sur l’histoire et la culture du bonsai et agrémentée de tokonoma (床の間) exposant divers objets. La partie extérieure est destinée à l’exposition de leur collection de bonsai, provenant en partie du Takagi Bonsai Museum of Art de Tokyo. Malheureusement, il est interdit de prendre des photographies à l’extérieur, et donc préférable d’opter pour des vues d’ensemble (ou en zoomant, si l’équipement le permet) depuis le hall d’entrée qui dispose de larges baie vitrées, ou de la terrasse surplombant le jardin à l’étage supérieur et offrant une vue panoramique.

2-24-2 Toro–cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0804
+81 (0) 48 780 2091  www.bonsai-art-museum.jp
9:00-16:00 (Nov-Fév)|16:30 (Mars-Oct) – Fermé le jeudi ainsi que certains jours fériés. 300

Bonsai Restaurant Omiya

Le Bonsai Restaurant Omiya est situé en face du Musée d’Art du Bonsai d’Omiya et propose diverses spécialités culinaires japonaises, mais aussi divers ustensiles et outils pour la culture du bonsai. Le propriétaire du restaurant, M. Nakamizu Yoshihiro (中水義弘) propose également des visites guidées du village bonsai d’Omiya, ainsi que diverses activités et services relatifs au bonsai.

Que ce soit pour vous rafraîchir et vous détendre un moment en dégustant des plats traditionnels japonais, acheter des souvenirs d’Omiya Bonsai Village ou encore des outils destinés à la culture du bonsai, le restaurant de M. Nakamizu sera certainement un des lieux incontournables d’une visite à Omiya, et probablement l’un des meilleurs choix pour une agréable pause dans votre visite.

A noter également que le restaurant dispose d’un menu en anglais, d’un personnel bilingue (anglais) et qu’il propose le wifi gratuitement.

2-6-8, Toro-Cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0804
+81 (0) 48 627 6095  www.bonsairestaurant.jp
9:00-16:00 (Nov-Fév)|16:30 (Mars-Oct) – Fermé le jeudi ainsi que certains jours fériés.

Bonsai Network Japan

En dehors de son restaurant et des visites guidées d’Omiya Bonsaï Village, M. Nakamizu propose également des ateliers d’apprentissage de la culture du bonsaï et des services d’interprétariat auprès de professionnels du bonsaï. Il s’occupe aussi de vente et d’export de bonsaï et matériel de culture dans le monde entier.

Passionné par l’univers du bonsaï, il a étudié auprès du maître Suzuki Michiyoshi () depuis 1994, et désire promouvoir cet art à l’étranger, en raison de son intérêt pour les relations inter-culturelles.

De par ses recherches, M. Nakamizu s’est aperçu qu’il existait un intérêt grandissant pour le bonsaï à l’étranger, mais que trop souvent la barrière du langage faisait obstacle à cette passion. Pour cette raison, il s’est ainsi décidé à aidé la promotion de cet art à l’étranger grâce à son site internet et les divers services qu’il propose. M. Nakamizu parle Anglais et un peu le Français.

88-6, Oya, Minuma-ku, Saitama city 337-0014
+81 (0) 90 5311 1808  www.j-bonsai.com
Contact
Nakamizu Yoshihiro (中水義弘)

Mansei-en (蔓青園)

Ouvert en 1925, ce jardin est le plus vieux d’Omiya Bonsai Village et la propriété de la famille Katō. Probablement un des plus importants au monde, puisqu’il abrite plusieurs chef-d’œuvres centenaires.

Spécialisé dans le style Sōsaku Bonsai (創作盆栽), un style créatif ajoutant de la profondeur au paysage en utilisant différents types de bonsai, le jardin est emprunt de l’élégance des forêts et montagnes aux sombres vallées, et du concept japonais wabi-sabi (侘寂), alliant simplicité, imperfection, esthétique à la nature et ancienneté.

Un des trésors de Mansei-en est un genévrier recueilli dans les montagnes dont l’âge approximatif serait de 2000 ans, soit le plus vieux bonsai existant au monde, statut néanmoins contesté du fait qu’il n’a été recueilli que récemment.

Les photographies dans le jardin sont interdites, mais ayant été introduit par M. Nakamizu auprès de Maitre Katō Hatsuji (加藤初治), j’ai pu obtenir son autorisation.

285 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0805
+81 (0) 48 663 2636  mansei-en.com
9:00-17:00 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Katō Hatsuji (加藤初治)

Seikō-en (清香園)

Le jardin existait déjà au 19ème siècle à Edo (江戸) -aujourd’hui devenu Tōkyō (東京)- et fut déplacé à Omiya en 1943 en raison de la 2ème guerre mondiale. Propriété de la famille Yamada (山田), il est la source de l’art du Saika Bonsai (彩花盆栽), qui consiste à créer des arrangements de fleurs (ikebana) avec des plantes enracinées, en quelque sorte une forme d’hybride ikebana-bonsai.

Le jardin abrite l’une des plus belles collections de bonsai d’Omiya, et préservant l’art et le goût d’antan de la période Edo, Seiko-en recherche avant tout le raffinement dans la beauté et l’élégance des saisons. Les œuvres créées sont destinées à demeurer naturelles et charmantes, tout en demeurant capables de s’intégrer harmonieusement dans un espace de vie moderne.

Les photographies sont interdites dans le jardin, mais j’ai obtenu l’autorisation de prendre quelques clichés afin de les présenter dans cet article.

268 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0805
+81 (0) 48 663 3931  www.seikouen.cc
9:00-18:00 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Yamada Tomio (山田登美男)

Fuyō-en (芙蓉園)

Fondé en 1939 et propriété de la famille Takeyama (竹山), ce jardin est également connu sous le nom de Jardin de style forestier ou Jardin des arbres aux feuilles caduques, puisqu’il se concentre beaucoup sur les specimens feuillus des forêts, mettant en valeur la variété des espèces aux différentes saisons.

La fraîcheur des feuilles vertes du printemps, les feuillages rouges et les couleurs de l’automne, ou encore la formation des branches en hiver, sont les éléments de base des subtiles créations du jardin Fuyo-en. De nombreux chefs d’œuvres aux formes et aux styles variés sont délicatement présentés dans cette vaste et riche pépinière.

Les créations s’efforcent d’exprimer temps, espace et paysage à travers l’art du bonsai, conservant l’essence de la beauté naturelle des formes et tentant de susciter l’émotion stimulée par le changement des saisons, l’amour de la vie et de l’esthétique.

96 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama city, 337-0805
+81 (0) 48 666 2400  www.fuyoen.co.jp
9:00-17:30 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Takeyama Hiroshi (竹山浩)

Tōju-en (藤樹園)

Le jardin Toju-en, fondé en 1929 et situé sur la Maple Street à environ 5 minutes de marche de la gare Omiya-koen est la propriété de la famille Hamano (浜野), et abrite une collection de bonsai variée et de qualité. Toutefois, sa spécialité est de se focaliser sur le type shohaku bonsai (松柏盆栽) -soit les conifères- et l’on  retrouve ainsi de nombreux goyo-matsu (五葉松) dans ce jardin.

La pépinière propose des cours sur la culture du bonsai depuis 1966, et entretient de ce fait un grand nombre de goyo-matsu et ainsi que de petits bonsai pour ses élèves, afin qu’ils puissent pratiquer l’art de la culture du bonsai.

Selon les préceptes du Toju-en, il faut tenter de percevoir la ‘voix’ du bonsai, et le traiter tel un animal de compagnie, en lui apportant les soins et l’affection nécessaires afin qu’il se développe harmonieusement au fil des générations.

247 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0805
+81 (0) 48 663 3899  N/A
9:00-17:00 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Hamano Hiromi (浜野博美)

Kyuka-en (九霞園)

Le Kyuka-en -ou jardin des 9 brumes- fut fondé en 1929 par Murata Kyūzō (村田久造), qui fut à partir de 1931 jardinier de la collection de bonsai du Palais Impérial, et participa au développement de l’outillage pour la culture de bonsai de la célèbre marque Masakuni (昌国).

Le Kyuka-en fut la seule pépinière à poursuivre ses activités durant la 2nde guerre mondiale, et recueillit de nombreux bonsai afin des les protéger. Murata Kyūzō tenta également de sauver la collection impériale, qui avait été sévèrement meurtrie, après la fin de la guerre.

En 1959, il accepta un apprenti nommé Wakabayashi Isamu (若林勇) -l’actuel propriétaire du jardin- et n’ayant pas eu d’enfants, l’adopta plus tard.

Si la présentation n’est pas aussi soignée que dans les autres pépinières, le jardin abrite néanmoins près de 300 spécimens, dont certains très intéressants.

131 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0805
+81 (0) 48 663 0423  www.iris.dti.ne.jp/~kyukaen
9:00-17:00 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Murata Isamu (村田勇)

Shōtō-en (松濤園)

Fondé en 1974 par Kurosu Teruo (黒須輝夫) un ancien apprenti du Toju-en, le jardin du Shoto-en est plus petit que la moyenne des autres jardins d’Omiya, mais sa collection de bonsai comprend quelques spécimens très intéressants dans l’arrière-cour.

Le Shoto-en est plus une maison particulière agrémentée d’un jardin et d’une vitrine qu’une véritable pépinière, et propose donc moins de spécimens à la vente, mais ceux présentés sont de grande qualité. On y trouve également de nombreux articles et accessoires relatifs au bonsai, tels que des pots, pierres et décorations.

Le propriétaire ne parle pas anglais, mais il est très sympathique et enthousiaste, et aime partager sa passion pour le bonsai. Il est également président de la Fondation des Arts Céramiques, et ses créations sont présentées lors de l’exposition annuelle. Le Shoto-en propose également des cours sur la culture du bonsai.

112-4 Bonsai-cho, Kita Ward, Saitama City, 331-0805
+81 (0) 48 652 1033  N/A
10:00-17:00 – Fermé le jeudi et certains jours fériés.
Kurosu Teruo (黒須輝夫)

Pour plus d’informations sur la culture du bonsai, nous vous invitons à consulter notre article dédié au Bonsai.

Article précédent
Closer Japan – Nikon D750
Article suivant
Préparer son voyage

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
You need to agree with the terms to proceed

Menu